Eternal Life

Le coeur a ses raisons que la raison ignore...
 
AccueilMembresGroupesS'enregistrerConnexion
C'est le printemps sur Eternal Life ! Nous recherchons : • Des Journalistes • Des Mâles • Des Codeurs • Et des membres bien sûr !

Partagez | 
 

 Une nouvelle... surprenante [PV Oracles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
#Plume du Temps
Co-fondatrice Plumy
Balais à chiotte

avatar
Apprenti/mentor : Apprenti, je t'attend
Messages : 866
Date d'inscription : 03/07/2013
Age : 16
Localisation : Stuck in The Middle
Autres comptes : X

MessageSujet: Une nouvelle... surprenante [PV Oracles]   Dim 8 Sep - 17:40


 
Je me sentais légère comme le vent pourtant j'avais bien pris un ou deux kilos. Pourquoi ? Non, inutile de me le demander vous ne le saurait pas avant lui. Je soupçonnais Feuille de Violette d'avoir remarqué quelque chose mais je n'étais pas sûre : depuis quelques temps, elle me regardait bizarre.

Cela faisait bien une ou deux lunes que c'était devenu sérieux entre moi et lui. Nous étions vraiment proches maintenant. C'était le grand amour bien que j'ai parfois l'impression qu'il restait en retrait...

Il n'était pas encore très tard, je profitais de l'étonnante chaleur du début de soirée. Bientôt, les étoiles monteraient dans le ciel et il serait grand temps d'y aller. Cela faisait deux semaines que je n'avais pas pu aller le voir et pour moi c'était comme l'éternité. J'avais hâte qu'il le sâche. Comme la plupart des autres chats, je rejoignais ma litière de mousse, je m'y allongeais sans pourtant fermer les yeux...

Plus tard, il était l'heure d'aller au lieu du rendez-vous. J'espérais qu'il serait là à m'attendre. Je me levais prenant garde à éviter de réveiller mes camarades de Clans puis je me dirigeais vers le tunnel. Je respirais l'air frais de la forêt -un bien si cher que nous avions déjà failli perdre des centaines de fois-, elle changeai et se parait des belles couleurs dorées de la saison des feuilles mortes. J'arrivais à la frontière à bout de souffle, bien que je n'étais qu'au début j'étais déjà très fatiguée. Mais le fait de le voir ma remit sur patte. Il était là, assis près d'un rocher. Je me suis approchée de lui, j'ai frotté mon museau contre le sien et j'ai murmuré au creux de son oreille :

- Tu m'as manqué. Il faut que je te parle, c'est important.

J'allais attendre sa réponse mais la curiosité était trop forte pour laisser durer le suspens :

- J'attend des petits
Revenir en haut Aller en bas
Etoile des Oracles

♦ Membre
Apprenti(e) de la Foudre

avatar
Messages : 253
Date d'inscription : 08/05/2013
Age : 18
Autres comptes : Etoile de Miel (F) Rêve Astral (T)

MessageSujet: Re: Une nouvelle... surprenante [PV Oracles]   Dim 15 Sep - 14:25


');">
O
R
A
C
L
E
S













Copyright Mini BN
Une nouvelle surprenante...[PV Plumy]

Le soleil couchant rayonnait dans le ciel tel un colosse de feu. Tous les nuages n'étaient que pour lui et s'abandonnaient à ses couleurs chaudes. Le camp, baigné d'une lumière joliment dorée, perdait de son activité à mesure de l'avancée de la journée. La patrouille du crépuscule ne tarderait pas à partir. L'ayant composée le matin, ce n'était pas cela que je craignait.
J'avais un rendez-vous avec Bouffonne de Menthys.
La dernière fois, elle m'avait paru plus fatiguée, avec un brin de souci dans ses belles prunelles bleutées. Je n'avais posé aucune question, de peur de connaître la réponse.
C'était pratiquement l'heure, mais pourtant mes pattes me démangeaient à l'idée de la revoir. Allait-elle bien ? Ou bien était-elle victime d'une maladie - grave ? Je me mordis une lèvre et des plis soucieux se tracèrent sur mon front tigré. Je m'assis et léchai nerveusement ma fourrure, puis jetai un regard vers le ciel. Si j'étais en avance, ce serait du temps en moins à consacrer à mon Clan et ça, je ne le voulais en aucun cas.
Alors j'attendis.
L'air se rafraîchit et je me mis presque à trembler. Puis, je me levai enfin, les moustaches frémissantes. Avec un coup d'oeil appuyé vers la réserve de gibier qui s'amenuisait progressivement, je réprimai une grimace. Mon estomac se tordit à l'idée d'avaler ne serait-ce qu'une bouchée d'une maigre souris. Alors, je sortis volontairement du camp en faisant signe au gardien de l'entrée que ce n'était qu'une promenade de santé, comme à mon habitude. Il hocha la tête, moins sceptique que d'ordinaire, ce qui m'arracha un sourire.
Un sourire voulait tout dire désormais. Chacun l’interprétait à sa façon ; sincère, narquois, moqueur... j'en passe, bien évidemment.
Mes pattes foulèrent une terre particulièrement boueuse en raison de la pluie remontant à la veille. Je les séchai contre une touffe d'herbe, non sans une grimace de dégoût, et poursuivis ma route. L'odeur particulière des fleurs lécha agréablement mes narines et m’emplis d’un bonheur sincère, quoique de courte durée lorsque je vis le ciel se couvrir.
Bientôt, l’immense étendue colorée et parfumée s’étendit sous mon regard. Je m’assis et me léchai une patte pour en décoller une épine coincée à cause de la boue. Puis je relevai la tête et reconnut la silhouette si familière de celle que j’aimais profondément.
Bouffonne de Menthys.
De jour en jour, la honte que j’avais de l’aimer s’évaporait. Même des jours entiers ne me suffiraient pas pour combler la joie que j’avais d’être avec elle, de sentir son souffle, la chaleur de sa fourrure, la beauté de ses prunelles bleu azur. A sa venue, je souris. Elle s’approcha de moi et frotta son museau contre le mien. Elle me semblait lasse, comme si elle avait passé la journée à chasser. Plus encore que notre dernière rencontre. Un peu inquiet, j’allais dire quelque chose mais elle ne m’en laissa pas le temps :
 
-          Tu m’as manqué. Il faut que je te parle, c’est important.
Quelques minutes passèrent sans que je ne sache ce qu’elle attendait vraiment. S’attendait-elle à une réponse de ma part ? Mais là encore, je n’eus le temps de rien dire ; son impatience eut raison d’elle et elle avoua :
-          J’attends des petits.
Je me crispai naturellement. J’avais peur qu’ils ne soient pas de moi, mais après tout, il n’y avait pas de raison.
-          De qui ? De…de moi ?
Je regrettai aussitôt ce que je venais de dire et secouai la tête.
-          Désolé, c’est une question bête. Je…je trouve ça juste… magnifique… »
Mes yeux brillèrent, de joie et d’émotion. Jamais je n’aurais un jour cru que ce moment allait arriver… tout en sachant que, quelque part, c’était prévisible. Je n’avais plus honte désormais. J’étais seulement fier d’avoir un chaton, mâle ou femelle, cela m’importait peu, du moment que ce soit mon enfant. J’avais l’impression de rêver, de vivre un moment magique. J’étais à court de mots et, un instant, je me sentis cruellement bête. Mais Bouffonne de Menthys n’était pas là pour me juger et je n’avais aucune raison de me laisser submerger par tout autre sentiment du plus désagréable…
 
Revenir en haut Aller en bas
http://thebattleofclans.forumactif.org/
#Plume du Temps
Co-fondatrice Plumy
Balais à chiotte

avatar
Apprenti/mentor : Apprenti, je t'attend
Messages : 866
Date d'inscription : 03/07/2013
Age : 16
Localisation : Stuck in The Middle
Autres comptes : X

MessageSujet: Re: Une nouvelle... surprenante [PV Oracles]   Lun 16 Sep - 16:42



Je me mordis la lèvre nerveusement. J'étais très stressée et regrettais d'avoir tout dévoilé comme ça, sans retenue. J'aurais pu... Je ne sais pas ! J'aurais pu lui annoncer la nouvelle plus calmement. Je tremblais presque tellement j'avais peur de sa réaction. Il était si imprévisible que... Il pourrait mal réagir. Mais moi dans tout ça ? J'étais partagée en deux moitiés qui se battaient pour avoir le contrôle total de mon esprit : d'un côté, la joie et l'excitation de devenir mère et de l'autre, la peur de ce que j'allais advenir. La peur de ce qui allait m'arriver : j'allais déménager dans la pouponnière et mettre bas puis, avoir des chatons à surveiller vingt-quatre heures sur vingt-quatre ! Ce qui m'inquiétait le plus, c'était la mise bas. Il paraissait que c'était horriblement douloureux et que... Que parfois, certaines chattes n'y survivent pas. J'étais angoissée, très angoissée. Je... Je me disais souvent que je n'allais pas résister que j'allais y rester. Et cela ne faisait qu'augmenter mon anxiété grandissante.

Je tournais la tête. Je plongeais mon regard dans celui de mon compagnon : à quoi pouvait-il bien penser ? On aurait dit qu'il se crispait mais ça retomba vite. De sa voix grave il me dit :

- De qui ? De…de moi ?

Dans ma tête, je me dis : Ben oui de toi, cervelle de souris !" Mais rapidement, il changea d'avis. D'un coup de tête, il se débarrassa de ses dernières idées et reprit :

- Désolé, c’est une question bête. Je…je trouve ça juste… magnifique…

J'étais soulagée. Toute la pression qui reposait sur mes épaules se relâcha, enfin, seulement la partie d'Oracles... La joie et le bonheur envahirent son visage. Il souriait, cela me réchauffa le cœur. Il était heureux ! Ainsi, j'avais eu peur pour rien... Il se perdit dans des pensées joyeuses, nous étions heureux... Malheureusement, de mon côté, l'enthousiasme disparut aussi vite qu'il était apparu. Si il l'avait aussi bien pris avec la première nouvelle, il n'y avait pas de raison que... Alors je blottis comme à mon habitude près de lui et dis :

- Tu sais, Oracles, j'ai si peur...
Revenir en haut Aller en bas
Etoile des Oracles

♦ Membre
Apprenti(e) de la Foudre

avatar
Messages : 253
Date d'inscription : 08/05/2013
Age : 18
Autres comptes : Etoile de Miel (F) Rêve Astral (T)

MessageSujet: Re: Une nouvelle... surprenante [PV Oracles]   Mar 8 Oct - 15:28



Si la raison s'en était prise à moi, j'aurais rejeté au loin l'idée que ma compagne attendait des petits de moi. Je ne m'étais rendu compte d'absolument rien, mais après tout, la vie était faite d'amour et cette chance, unique, ne devait pas filer sous nos pattes sans qu'on ne pusse la toucher. Je ne voulais pas laisser filer cette chance. Ou plutôt, je n'en avais pas le courage.
Cette théorie me glaça les os. Si j'avais le courage nécessaire, abandonnerais-je mon rôle de père ? J'avais été si injuste, si narquois, si mélancolique. Et la Tribu des Astres me donnait une chance de me racheter. Alors pourquoi la saisir pour la lâcher ensuite ?
  Secouer la tête aurait soulevé un déluge de questions de la part de Plume du Temps, alors je m'abstins de faire, de dire quoi que ce fut, pas même autoriser une lueur d'indignation briller dans mon regard, rien qui ne puisse trahir une émotion autre que de la joie mêlée à de la surprise - de la bonne surprise évidemment.
La chatte au beau pelage gris uniforme se blottit contre moi et ce ne fut qu'à cet instant que je remarquai que quelque chose n'allait pas. Elle était tracassée.
Tracassée par quoi ? Par ma réaction ? Avais-je, durant un seul instant, trahi ma profonde inquiétude que je ressentais envers moi-même ? Et si ce fut vrai, comment pouvais-je répondre à ses questions ? Il me fallut une énorme maîtrise de moi-même pour ne pas me crisper. Mais à mon grand soulagement, elle soupira tristement :

- Tu sais, Oracles, j'ai si peur...

Moi aussi j'avais peur. Je n'osais pas le lui dire. Chaque mot, chaque syllabe sortant de mes cordes vocales comptait et en aucun cas je ne voulais lui ajouter une quelconque inquiétude. Nous étions déjà dans un sacré problème qui avait l'allure de ne jamais pouvoir se résoudre. Peut-être que j'étais lucide et perspicace, mais je devais bien admettre que, en ce moment précis, je ne savais pas du tout comment réagir.
Pourtant, les mots vinrent tout seul.

- Qu'importe de l'avis de nos ancêtres et des autres. Nous crier dessus ne changera rien car, nous nous aimons et c'est un lien fort et indestructible. Personne ne pourra jamais nous empêcher de nous voir ou alors il va m'entendre.
[désolée, je n'étais vraiment pas inspirée !]
Revenir en haut Aller en bas
http://thebattleofclans.forumactif.org/
#Plume du Temps
Co-fondatrice Plumy
Balais à chiotte

avatar
Apprenti/mentor : Apprenti, je t'attend
Messages : 866
Date d'inscription : 03/07/2013
Age : 16
Localisation : Stuck in The Middle
Autres comptes : X

MessageSujet: Re: Une nouvelle... surprenante [PV Oracles]   Mar 8 Oct - 21:13



Mystère des Oracles était perplexe. Ce devait être un tourbillon d'émotions, de questions, d'appréhension et d'angoisse dans sa tête. Et je le comprenais, j'étais aussi confuse... Que faire, que dire ? Je pensais de mon côté, attendre sagement le terme de ma vie de reine pleine. Quand les chatons seraient nés, il y aura un poids en moins mais pleins d'autres en plus. Comme on dit, un de perdu dix de retrouvé ! Je regardais mon compagnon. Ses prunelles bleues glacées se perdaient elles aussi dans l'immense capharnaüm de l'annonce. Il essayait de cacher ses pensées, questions, sentiments et peurs. Il était un excellent comédien, tous le monde pouvait croire tous ce qu'il racontait : aucun propos incohérents, aucune mimique révélatrice... Mais ça ne marchait pas avec moi. En temps normal, je lui aurais demandé quoi mais pas aujourd'hui. Aujourd'hui était, pour moi, un jour où je serais égoïste. Je n'avais pas envie de m'inquiéter pour les autres, pas même de mon amoureux. Ce qui était plutôt étrange venant de moi. J'étais stressée à un point que j'essayais de meubler mon esprit pour ne plus penser à tous ce qui me faisait peur, autant dire que j'avais du travail ! Mystère des Oracles ouvrit enfin la bouche avec un regard protecteur :

- Qu'importe de l'avis de nos ancêtres et des autres. Nous crier dessus ne changera rien car, nous nous aimons et c'est un lien fort et indestructible. Personne ne pourra jamais nous empêcher de nous voir ou alors il va m'entendre.

Cette déclaration me fit sourire. Mon Mystère des Oracles m'aimait tant que ça... Ce qu'il venait de me dire me prouvait que j'avais eu raison. J'avais eu raison de me battre pour pouvoir l'aimer, que j'avais eu raison de violer les frontières de si nombreuses fois qu'on ne peut les compter sur les doigts d'une main. Seulement, mon compagnon n'avait pas compris. Quand je disais que j'avais peur, je parlais de ce qui allait m'arriver dans les semaines à venir. Du côté de notre amour "inter-clan", je n'avais aucune crainte. Je le regardais avec deux petits yeux effrayés :


- Non mon amour. Je ne parlais pas de ça... Je parlais de ma future vie de mère mais aussi... Tu sais, la mise bas est un moment horriblement douloureux... Certaines chattes meurent parfois... Je ne veux pas mourir ! J'aime ma vie ! J'aime t'aimer... Oracles...
Revenir en haut Aller en bas
Etoile des Oracles

♦ Membre
Apprenti(e) de la Foudre

avatar
Messages : 253
Date d'inscription : 08/05/2013
Age : 18
Autres comptes : Etoile de Miel (F) Rêve Astral (T)

MessageSujet: Re: Une nouvelle... surprenante [PV Oracles]   Dim 13 Oct - 11:21


Etait-ce ma réaction qui l'avait fait sourire ? Ou bien le regard protecteur et bienveillant que je couvais sur elle ?[non je ne suis pas une poule 8D] Qu'importait, de toute manière... j'avais changé, et ce, du bon côté. Mais en scrutant mieux sa réaction, ce ne devait pas tant être l'amour inter-clan que nous partagions qui semblait la préoccuper.
Son regard se mua en une expression effrayée et elle prononça :


- Non mon amour. Je ne parlais pas de ça... Je parlais de ma future vie de mère mais aussi... Tu sais, la mise bas est un moment horriblement douloureux... Certaines chattes meurent parfois... Je ne veux pas mourir ! J'aime ma vie ! J'aime t'aimer... Oracles...


Mon sang ne fit qu'un tour. Incapable de prononcer quoi que ce soit, je sentis mon regard partir vers une expression indéchiffrable. Mais je n'étais pas insensible, loin de là.

- Plume du Temps..." les mots moururent dans ma gorge et je fulminai intérieurement contre moi, puis repris d'une voix tremblante : "Si tu es anxieuse, tu auras mal. Il faut que tu arrives à te détendre, à te convaincre que tout va bien se passer... il n'y a aucune raison pour que tout se passe mal, pas vrai ? Il n'y a rien à craindre..."

J'espérais tant que ce soit vrai. Que pouvais-je dire de plus, de toute manière ? Ce n'était pas moi qui attendait des petits. Ce n'était pas moi qui les sentait s'agiter. Et ce ne serait jamais moi qui mettrait bas. Comment pouvais-je insinuer de telles choses ? Je n'avais pratiquement aucune expérience. Je ne pouvais que prier pour que tout se passe bien, que l'on ne découvre jamais notre amour et que Plume du Temps ne mourrait pas. Et pourquoi mourrait-elle ? Elle n'avait causé aucun tort à ses ancêtres. Alors, dans la logique du terme, elle devrait survivre. Elle survivra. Ces pensées me réchauffèrent un peu le cœur.
Revenir en haut Aller en bas
http://thebattleofclans.forumactif.org/
#Plume du Temps
Co-fondatrice Plumy
Balais à chiotte

avatar
Apprenti/mentor : Apprenti, je t'attend
Messages : 866
Date d'inscription : 03/07/2013
Age : 16
Localisation : Stuck in The Middle
Autres comptes : X

MessageSujet: Re: Une nouvelle... surprenante [PV Oracles]   Dim 13 Oct - 16:13


 
Je soupirais, j'étais inquiète. Ce que je venais de dire inquiétait aussi mon compagnon. Il affichait désormais une mine désolée. Il essayait de se faire une raison. Il voulait juste se persuader lui-même que je survivrais à la mise bas. Il cherchait ses mots, préparait son discours, choisissait quelles formules de gentillesse il utiliserait. Il voulait surtout calmer mon angoisse. Mais, il n'y arriverait pas. Il n'avait pas l'expérience. Car oui, les mâles qui mettent bas n'existent pas. En tout cas, pas à ma connaissance. Il aurait fallu que je parle à une reine pour me rassurer. Pour qu'elle me raconte son expérience et que je sache comment me débrouiller. Mais je savais ô combien il était dur de confier ses sentiments au premier venu. Je savais que je pouvais faire confiance en deux personnes. Moi-même, car je ne me tromperais jamais. Et Mystère des Oracles, mon bien-aimé. Il savait m'écouter pendant des heures tout en me rassurant... Quel compagnon j'avais trouvé ! Il était si... Si parfait. Je ne voulais surtout pas le perdre. Ce serait une grande tragédie [Plus grande tragédie qu'un frigo vide //okjesors//].

D'une voix peu rassurée, il entama un début de phrase :

- Plume du Temps...

Sa voix s'éteignit au fur et à mesures de ses mots. Il n'était pas plus confiant que moi. Il continua, hésitant. La voix tremblante :

- Si tu es anxieuse, tu auras mal. Il faut que tu arrives à te détendre, à te convaincre que tout va bien se passer... il n'y a aucune raison pour que tout se passe mal, pas vrai ? Il n'y a rien à craindre...

Ses belles paroles ne suffirent pas. Son ton était si incertain qu'il n'était pas crédible. Cette fois-ci, il n'y arriverait pas. Je garderais mon inquiétude malgré-moi. Je le regardais d'une voix plus assurée que lui et dis :

- Je t'ai connu plus crédible et plus rassurant mais je ne t'en veux pas.

Je voulais changer de sujet. M'éterniser sur la question ne faisait que m'inquiéter plus fort encore. Je n'avais pas vraiment envie de ça. J'essayais de trouver un sujet de discussion. J'espérais juste que la remarque que je venais de lui faire ne le vexerais pas, on ne sait jamais. Je pensais à ce moment là à l'avenir de nos chatons. Je voulais qu'ils connaissent leurs origines et, si ils étaient tenus au secret, ils se tairaient sûrement. Je dis alors :

- Dis, mon Oracles. J'aimerais que nos chatons connaissent l'identité de leur père.
Revenir en haut Aller en bas
Etoile des Oracles

♦ Membre
Apprenti(e) de la Foudre

avatar
Messages : 253
Date d'inscription : 08/05/2013
Age : 18
Autres comptes : Etoile de Miel (F) Rêve Astral (T)

MessageSujet: Re: Une nouvelle... surprenante [PV Oracles]   Lun 21 Oct - 12:25




Idiot !
Ce fut les premières pensées qui me parvinrent quant à mon incertitude. J'aurais mieux fait de me taire, de ne pas la plonger plus encore dans une inquiétude, une anxiété grandissante, aveuglante, étouffante. Les mots me manquent hélas pour décrire exactement ce que je ressentais à ce moment-là. Le destin était si incertain... et j'avais si peur... la Tribu des Astres ne nous avaient pas punis, du moins pour le moment... 
Et voilà que je me mettais à croire en nos ancêtres. Pour moi, ils n'étaient que poussière, n'ayant aucun pouvoir - n'existant même pas ! Jamais je n'y avais cru. Pourquoi ? Eh bien simplement parce qu'ils ne foutaient rien à part dévoiler des prophéties m*rdiques qui nous plongeaient tous dans le gouffre du désespoir et du doute. 

 - Je t'ai connu plus crédible et plus rassurant mais je ne t'en veux pas.

Je sais. J'en suis conscient.

- Dis, mon Oracles. J'aimerais que nos chatons connaissent l'identité de leur père.

Pourquoi ? Quel intérêt cela aurait-il, à part de leur pourrir leur vie ? Le sceau du secret serait trop important pour eux. Mais en même temps, cacher la vérité est mal...

J'envoyai balader toute expression de doute qui pourrait me nuire encore. Je fermai les yeux quelques instants et murmurai :

- Au plus fort de l'orage, il y a toujours un oiseau pour nous rassurer. C'est l'oiseau inconnu, il chante avant de s'envoler..."

Ma détermination, ma pointe de combat dans cette phrase me surprit presque. Quelle réponse lui dire ? Je voulais lui faire partager mon espoir, mon esprit de combativité, mon assurance, ma détermination, ma personnalité habituelle. Mais en même temps, j'avais peur. Peur pour elle plus que pour moi. Je n'étais plus narcissique ni égoïste, encore moins égocentrique, désormais. Bien que je ne me souciais encore guère des autres guerriers - même de ma propre Tribu ! C'étaient pourtant des efforts incroyables... intervenus grâce à celle que j'aimais ; une histoire si unique. Souvent, je revenais sur mon passé et alors, je ne me comprenais plus. Qu'étais-je, avant ? Un félin chargé de remords, dont l'histoire, le passé, avait été terrible... mais en même temps, un félin sensible, se rassurant en s'appuyant sur la douleur des autres, les mots blessants, fracassants, nuisants.

Ce félin-là n'était plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://thebattleofclans.forumactif.org/
#Plume du Temps
Co-fondatrice Plumy
Balais à chiotte

avatar
Apprenti/mentor : Apprenti, je t'attend
Messages : 866
Date d'inscription : 03/07/2013
Age : 16
Localisation : Stuck in The Middle
Autres comptes : X

MessageSujet: Re: Une nouvelle... surprenante [PV Oracles]   Mar 22 Oct - 18:20



La chaleur que dégageait le corps et le pelage de Mystère des Oracles me rassurait un peu. J'observais la nuit. Elle était belle, les étoiles brillaient de mille feux comme la Toison Argentée [c'est ça je crois ?]. La lune resplendissait, elle baignait doucement d'une légère lumière pâle la clairière, cela lui donnait un air irréel, un air de la Tribu des Astres. Je souriais, j'étais bien. Je voulais que cet instant dure longtemps... J'oubliais même seulement cinq minutes, le poids qui pesait sur mes épaules. J'étais détendue, apaisée, j'avais oublié l'angoisse, le stress et l'inquiétude permanente que me causait mon nouveau statut de reine.  Et cela ajouté à la peur de décevoir Étoile de Menthe depuis qu'elle m'a confié le poste de lieutenante. J'étais un vrai paquet de nerf !

Mystère des Oracles semblait... Perturbé. Il n'était pas comme d'habitude, pas joyeux, il était aussi terne et morne que quand je l'avais rencontré. Puis, il enfila une mine poétique et dit d'une voix douce :

- Au plus fort de l'orage, il y a toujours un oiseau pour nous rassurer. C'est l'oiseau inconnu, il chante avant de s'envoler...

Je réfléchissais. Je ne comprenais pas trop ce qu'il venait de dire... Il était bizarre parfois... Je regardais ces yeux bleus azur  et lui dit :

- Oracles, je ne te suis pas trop... Mais... Je leur dirais, je n'aime pas mentir et encore moins à mes petits.

J'avais pris une énorme décision, j'étais cependant persuadée que c'était la bonne. Le ciel commençait à se parer des belles couleurs dorées de l'aube. La nuit passait si vite... Il fallait que je rentre, pourtant, comme à mon habitude, quitter mon compagnon était un énorme déchirement. Je me relevais lentement et continuais :

- Il faut que j'y aille... J'aimerais rester, tu le sais bien, mais c'est impossible, dis-je puis, je pris un regard malicieux et poursuivis, On se voit bientôt...

Je me dirigeais discrètement vers le camp. La patrouille allait partir et je devais en faire partie...

[RP fini ?]
Revenir en haut Aller en bas
#Étoile de Miel

avatar
Apprenti/mentor : Ex -> Citron Acide.
Messages : 2223
Date d'inscription : 07/05/2013
Age : 18
Localisation : Je t'observe ^^
Autres comptes : Yuksu ^^ ||Rêve Astral

MessageSujet: Re: Une nouvelle... surprenante [PV Oracles]   Mar 22 Oct - 18:22

[oui ^^]
Revenir en haut Aller en bas
http://thebattleofclans.forumactif.org
#Plume du Temps
Co-fondatrice Plumy
Balais à chiotte

avatar
Apprenti/mentor : Apprenti, je t'attend
Messages : 866
Date d'inscription : 03/07/2013
Age : 16
Localisation : Stuck in The Middle
Autres comptes : X

MessageSujet: Re: Une nouvelle... surprenante [PV Oracles]   Mer 23 Oct - 10:41

[Youpi ! Je peux mettre bas !]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Une nouvelle... surprenante [PV Oracles]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle... surprenante [PV Oracles]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Petite nouvelle du Renard
» Le kidnapping comme nouvelle forme de déstabilisation
» NOUVELLE INTERVENTION MEURTRIERE DE LA MINUSTAH/FLASH
» Comment créer sa nouvelle équipe ?
» Bienvenue à notre nouvelle modératrice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Eternal Life :: Les Territoires :: Archives des RPs-